Les datacenters de Google ont consommé 15 milliards de litres d’eau en 2021

Le chiffre était tenu secret, mais la controverse sur la consommation d’eau par ses datacenters est trop forte et a amené Google a révéler que l’ensemble de ses centres de données dans monde auraient consommé 15 milliards de litres d’eaux en 2021.

Google a révélé que ses datacenters dans le monde ont consommé 15 milliards de litres d’eau en 2021 (consommation d’eau douce, la consommation d’eau de mer n’a pas été révélée). 80% de cette consommation concernerait le seul territoire américain. Et pour contrecarrer ses opposants, Google pense avoir un argument massue, cette consommation serait similaire à celle de 29 terrains de golf aux Etats-Unis ! Pas sûr que cela les convainc…

Google contre The Oregonian

A l’origine était un article publié dans The Oregonian, un journal de la ville de The Dalles dans l’Oregon, qui après enquête (et refus de la ville) a révélé que le datacenter de Google dans le comté de Wasco aurait consommé 355,1 millions de gallons d’eau, soit 1,34 milliard de litres. Ce qui représente 29% de la consommation totale de la ville.

De quoi créer un scandale alors que la région souffre d’une sécheresse depuis plusieurs années. La consommation globale d’eau de la ville a doublé entre 2002 et 2021, mettant en danger la rivière Dog et les espèces de poissons en voie de disparition qui en dépendent.

Nous vous en parlions dès janvier 2022 : lire notre tribune « Tribune – La datacenter et l’eau, la controverse… l’exemple de Google à The Dalles« .

Google a sa part de responsabilité, la consommation d’eau de son campus a presque triplé depuis 2017, après l’ouverture d’un troisième datacenter, tandis que la densité des installations déjà existantes ne cesse également d’augmenter. Et deux autres datacenters seraient prévus sur le site.

S’est ensuite engagée une bataille juridique, avec un procès intenté par la municipalité contre le média local afin que l’information demeure secrète, Google l’ayant financé à plus de 100 000 $. Jusqu’en appel les juges ont déclaré qu’à l’exemple d’autres états cette information est publique.

Google continuera de pomper l’eau à The Dalles

Toute cette affaire ne changera certainement pas grand chose à The Dalles. Les datacenters de Google continueront de bénéficier d’avantages fiscaux accordés par la ville, plus de 240 millions $ en 15 ans. Google reversera 28,5 millions $ pour moderniser l’infrastructure de distribution de l’eau et ajouter environ 20 millions de litres d’eau au système.

Par ailleurs, Google s’est engagé à céder à la ville les droits d’eau sur ses terrains industriels… en échange de plus d’eau municipale, à la fois en pompant l’eau en sortie de l’usine de traitement, et en acquérant des droits sur l’eau souterraine inutilisée.