De l’importance d’analyser le réseau électrique d’un datacenter – Retour d’expérience chez HosTELyon par Ingemep

Depuis plusieurs mois, la question énergétique est devenue stratégique pour toutes les entreprises. Aussi, la qualité du réseau électrique est primordiale dans la gestion opérationnelle d’un datacenter. L’identification de la consommation, de la puissance et des perturbations électrique du réseau est une étape cruciale dans la maîtrise et la réduction des coûts dans le datacenter et pour le besoin de continuité d’exploitation. Retour d’expérience avec la campagne d’analyse du réseau électrique d’HosTELyon par Ingemep.

Retex – HosTELyon est un datacenter neutre de tout un opérateur et prestataire de services qui, avec 120 baies et en accueillant plus de 30 opérateurs télécoms, propose la plaque tournante la plus connectée à Lyon et propose une offre presque unique en région Auvergne-Rhône-Alpes. Issu d’un rachat en 2019 – initialement un des datacenters de Prosodie – le datacenter, par sa position stratégique à la croisée des réseaux fibres, héberge des opérateurs télécoms, des diffuseurs de contenus, ainsi que toute entreprise ou organisation dont la connectivité télécom ou cloud est centrale dans son activité. De conception historique très sécurisée, plusieurs équipements ont été et sont encore appelés à être remplacés.

Au-delà de sa consommation électrique globale, celle qui figure au bas de sa facture, HosTELyon est confronté à une problématique : identifier les consommations électriques du datacenter, à savoir où sont les pertes éventuelles, ainsi que la continuité d’exploitation lors des coupures et des reprises sur les équipements techniques. Le PUE (Power Usage Effectiveness) par exemple n’est connu qu’en mesure instantanée, mais pas en continu. Aussi, il est primordial pour HosTELyon de maîtriser son efficacité énergétique et de pouvoir justifier auprès de ses clients finaux le maintien de l’alimentation électrique sans aucune perturbation lors des opérations de maintenance. Décision est prise d’analyser la puissance et les perturbations électriques des équipements techniques du datacenter.

Des outils et des compétences

Pour réaliser cette étude stratégique, force est de constater le manque d’outils de mesure sur un temps défini de la puissance et de la consommation, ainsi que le manque de compétence. HosTELyon fait alors appel à la jeune société Ingemep, à ses experts et à ses outils. En particulier les équipements portables et connectés de mesure et d’analyse, qui sont mis en place sur plusieurs mois.

Des analyseurs non intrusifs sont placés sur des PDU, ainsi qu’en amont de l’ASI (alimentation sans interruption) sur le groupe électrogène et sur les onduleurs. Un test est également réalisé lors d’une coupure générale du bâtiment (BBT).

Des résultats et des découvertes

Le premier résultat est encourageant : HosTELyon propose une activité de location de bureaux, dont son alimentation est prise en amont du réseau du datacenter. La conception ainsi réalisée permet l’isolation des mesures de la partie bureaux de celle du datacenter. Second constat, l’équipement électrique n’est pas de première jeunesse, mais ce n’est pas une surprise. Beaucoup plus intéressant, la mesure a démontré la qualité du réseau électrique dans des normes acceptables (selon la définition des organismes télécoms – ITIC), et la qualité de la tension, sans creux, microcoupure ou surtension. De quoi rassurer quant à la qualité du réseau.

Parmi les résultats obtenus chez HosTELyon, on retiendra également :

  • Instantanément, le paramétrage d’une centrale de mesure qui n’affichait pas les bonnes valeurs (avec des différences de l’ordre de 20 à 25%).
  • L’identification de mauvais paramétrages.
  • Les pertes électriques des onduleurs, alors que le datacenter est engagé dans le processus de leur remplacement.
  • La conformité de l’alimentation électrique selon les normes ITIC, et ce, en régime statique et dynamique en fonctionnement groupe électrogène.

La preuve par la mesure

Il ne s’agit pas d’une certification, mais de résultats fournis par une entité tierce qui valide l’installation. De plus, l’audit permet de réaliser du test & commissioning de maintenance préventive sur mesure pendant l’exploitation du datacenter, ou sur une période de travaux. Ce qui éventuellement valide par la mesure et les analyses que l’entreprise respecte la continuité de l’itération et permet donc de rassurer les clients finaux.

C’est tout l’intérêt de l’audit, de démontrer par l’analyse fine qu’il n’y pas d’incident détecté. Et en cas d’incident, d’identifier le problème, le pourquoi et son impact. “Nous devons à nos clients une électricité fiable et de qualité, au même titre que la climatisation et la sécurité”, commente Maxime LENOIR, responsable technique chez HosTELyon. A ce titre, l’opérateur du datacenter dispose de rapports et de tests détaillés via un analyseur qui mesure les perturbations et valide les critères d’acceptation, une vraie valeur ajoutée. Et pour améliorer la fiabilité et baisser la consommation, la mesure de la qualité du réseau permet également de supprimer des équipements de la chaîne électrique.

Interpellé sur le ROI (retour sur investissement) attendu et obtenu, Maxime LENOIR a indiqué :

  • Baisser la facture des dépenses auprès du fournisseur d’énergie en ayant identifié les postes de pertes.
  • Rassurer prospects et clients sur la qualité du réseau sur un site qui n’est pas neuf.
  • Disposer d’un outil fiable pour prévoir et gérer les problèmes potentiels de qualité du réseau.

Particulièrement satisfait des mesures et analyse réalisées par Ingemep, une opération ponctuelle qui mériterait de maintenir les appareils de mesure dans le temps, HosTELyon envisage de prolonger l’expérience et est en cours de mise en place d’un système de mesure électrique et de remontée automatique de l’information par baie afin de disposer d’une vision fine de la consommation. Un projet à suivre qui permettra, au bénéfice de ses clients, une facturation au réel consommé.