La Royal Navy a acquis un navire pour protéger ses câbles sous-marins

Le projet a été initié avant la crise ukrainienne, il pend une autre dimension aujourd’hui : la marine britannique arme un navire pour la protection des câbles sous-marins fibres et électriques. Un second devrait suivre avant la fin de l’été.

Le MV Topaz Tangaroa, un navire de 98 mètres jaugeant 6 000 tonnes, a été acquis par la Royal Navy. C’est le premier navire de guerre britannique construit à l’origine pour réaliser des opérations sous-marines – construction, travaux, maintenance, inspection – qui sera affecté à la surveillance militaire des câbles sous-marins.

  • Construit il y a 4 ans et acquis auprès de Topaz Marine, une filiale de P&O Maritime, pour 70 millions de livres sterling, le Topaz Tangaroa va être transformé en navire de guerre de la Royal Navy avant d’entrer en fonction durant l’été.
  • Embarquant une quinzaine de marins, il sera chargé de surveiller et protéger les câbles sous-marins. Il embarquera pour cela des systèmes de surveillance sous-marine et probablement des systèmes de guerre numérique.
  • Arrivé au port de Liverpool, ce navire d’origine civile va être ‘armé’ en navire de guerre : plateforme d’hélicoptère, grand pont de travail, grue, et une ‘piscine’ pour les engins submersibles. Et probablement des équipements de guerre, dont des capteurs, drones, etc., qui n’ont pas été révélés.

Le conflit ukrainien, bien avant que la Russie ne cherche à envahir l’Ukraine, a d’abord été numérique. Dans ce cadre, le risque de sabotage des câbles sous-marins est devenu réel. Reste à savoir si les navires britanniques seront limités à des missions de surveillance, ou s’ils pourront également réaliser des missions d’espionnage ?