AWS va investir 35 miliards $ dans de nouveaux datacenters en Virginie

Le gouverneur de Virginie (USA) a annoncé que AWS va « établir plusieurs campus de datacenters » dans l’Etat jusqu’en 2040, de nombreuses incitations et mesures fiscales favorables à l’appui.

Malgré les oppositions locales qui se multiplient (lire « Après l’électricité et l’eau, le bruit pourrait rejoindre les opposants aux datacenters« ), AWS va continuer d’étendre l’empreinte de ses datacenters dans l’Etat de Virginie, le premier en terme d’implantation de centres de données aux Etats-Unis.

  • Le Gouverneur et le commité de développement économique de Virginie ont annoncé qu’AWS devrait investir 35 milliards $ dans plusieurs campus de datacenters répartis dans l’Etat.
  • Cet investissement prolonge d’un même montant de 35 milliards $ celui déjà consenti par AWS dans cet Etat depuis 2006, principalement en Virginie du Nord, dans les comtés de Prince William et Loudoun, proches de l’épine dorsale historique d’Internet.
  • AWS devrait continuer de s’étendre à Sterling, Aldie et Bristow dans le comté de Loudoun ; à Gainesville et Manassas dans le comté de Prince William ; à Warrenton dans le comté de Fauquier ; à Stevensburg dans le comté de Culpeper ; à Chantilly dans le comté de Fairfax ; et à Stone Ridge .
  • 1 000 emplois directs seront créés.

Les incitations politiques et fiscales proposées par l’Etat de Virginie – qui ont reçu l’approbation des représentants démocrates comme républicains – semblent avoir pesé dans la décision de AWS. L’administration de l’Etat accompagne la sélection de nouveaux emplacements et propose un programme d’incitation à accueillir des datacenters. Plusieurs incitations fiscales (des exonérations temporaires d’une taxe de vente et d’utilisation) et des subventions (la somme de 140 millions $ est évoquée) compètent le dispositif.

La Virginie du Nord, plaque tournante technologique depuis la création d’Internet, héberge plus de datacenters que les cinq plus grands marchés américains suivants réunis. Et les 35 milliards $ qui seront investis par Amazon représentent le plus gros investissement en capital de l’histoire de la Virginie.